Groupe Grimpe et Glisse - Association LGBT - Ski, snowboard, randonnée, escalade, canyoning...

Accueil du site > Récits des Séjours > Tour des Ecrins

Tour des Ecrins

du 30 juin soir au 8 juillet 2017, photos à paraître bientôt

Rédigé par Laurent


Randonnée Ecrins et Val Clarée

Gare de Lyon, vendredi 31 juin 2017 : l’euphorie du début des vacances et de la nouveauté me gagne. Voici le point de départ de ma première randonnée itinérante en montagne et sortie avec le groupe Grimpe et Glisse. Après 10 heures de voyage en train je rencontre Vincent, Francis et Jean-Pierre qui me font un super accueil (les autres participants nous rejoindrons après les 2 premières étapes). Ce soir, on dort au Moulin papillons, génial le nom, dans la vallée des Écrins.

Première surprise : on mange super bien dans les gîtes et les refuges, entrée, plat, fromage et dessert ! Des produits locaux, souvent bio, faits maison et toujours servis chaleureusement. Je suis obligé de parler de la quiche aux courgettes, de la saucisse au chou (spécialité de Briançon), des fromages locaux, du gâteau aux abricots et du vin rouge bio dégustés tout au long de la randonnée. Eh oui, c’est important de bien manger quand on marche toute la journée. N’oublions pas les pique-niques si bien gérés par notre G.O. Jean-Pierre. Au bord d’un ruisseau, d’un lac ou au sommet d’un col et bien souvent suivi d’une bonne sieste : ça c’est la vraie vie.

L’esprit de la randonnée itinérante c’est de réaliser une boucle en dormant chaque soir dans un endroit différent, parfois seuls et à partager parfois avec une colonie de vacances. Les étapes, entre 5 et 9 heures, m’ont permis de marcher dans la neige, de me rafraîchir dans la rivière, de me façonner un bâton de marche, de me réveiller au beau milieu des montagnes, de me dépasser et surtout de profiter de ce qui nous a tous réunis pour cette randonnée : la montagne.

La nourriture, les belles expériences, les montagnes mais aussi les rencontres. Je ne parle pas des moutons, des patous (comme Belle dans Belle et Sébastien), des vaches, des aigles, des marmottes ou des chamois croisés ou aperçus en chemin, non. Je parle de mes partenaires de rando et des personnes croisées sur le chemin que je souhaite remercier :

Martine, pleine d’entrain et bonne vivante , avec sa pommade magique contre les courbatures et son interprétation inoubliable d’un texte après un bon repas ;

Maurice et le "poème du chat" de Jacques Roubaud qu’il m’a formidablement récité en marchand ;

Jean-Paul qui s’est souvenu avoir escaladé une arête d’un des cols de notre randonnée en 1966 et qui a partagé ce souvenir avec nous ;

Jean-Pierre, le blagueur taquin à la peau si bronzée et organisateur de cette belle aventure ;

Francis, admirateur de Sylvie Vartan, qui a dessiné quelques paysages et portraits sur son carnet ;

Vincent, notre photographe souriant qui nous a donné la force d’atteindre le col rebaptisé "des gambettes".

Un mot aussi pour nos hôtes , bienveillants et de bons conseils.

Après 8 jours de dépaysement total, des étapes entre 5 et 9 heures à respirer le bon air de la montagne, à marcher dans les paysages fleuris des Alpes sous un beau ciel bleu, il est temps de se quitter et de retrouver Paris.

Un grand merci à grimpe et glisse pour cette première expérience que je ne suis pas prêt d’oublier !

Laurent


@ Groupe Grimpe et Glisse - c/o Centre LGBT Paris Ile-de-France - 63, rue Beaubourg 75003 PARIS - ggg@grimpeglisse.org

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette