Groupe Grimpe et Glisse - Association LGBT - Ski, snowboard, randonnée, escalade, canyoning...

Accueil du site > Récits des Séjours > Randonnées à skis dans les Hautes-Alpes

Randonnées à skis dans les Hautes-Alpes

Séjour organisé par Bruno R, du 15 au 22 mars 2008.

Rédigé par un(e) participant(e)


Ce fut d’abord un trio qui, dès le second jour, se transforma en quatuor dans la meilleure harmonie. Bruno, l’organisateur passionné dont le dévouement à la cause commune est à la mesure du poids de son sac, Maurice, plein d’énergie et prompt à lire la carte et à désigner la direction à suivre, Damien, à l’inspiration photographique toujours en éveil, et Jean-Paul qui, ma foi, s’efforce de suivre, c’est déjà ça.

Le Morgon était l’objectif de la première journée. Non, ce n’était pas une bonne bouteille, mais un sommet surplombant le lac de Serre-Ponçon. Les intempéries qui n’étaient pas invitées ont hélas mouillé ce premier cru de la semaine et fait quelque peu abréger cette rando.

Le programme prévoyait ensuite le tour de deux sommets du Queyras, le Pain de Sucre et la Tête des Toillies, tous deux sur la frontière franco-italienne. Deux jours étaient nécessaires pour atteindre chacun de ces objectifs : le premier pour monter au refuge, le second pour la course proprement dite avec, chaque fois trois ou quatre cols à franchir successivement, ouf ! Par chance et pour notre plus grande satisfaction, la météo incertaine des deux montées en refuge s’est transformée en grand beau temps les jours suivants : grand soleil, pas de vent, paysages superbes et variés, neige vierge. Et pas de rencontres (sauf au refuge) : pour nous seuls, la montagne réservait ses splendeurs cachées. Des moments rares ! Ces circonstances favorables n’ont hélas pas duré : le dernier jour, le vallon Pellat est à peine entrevu car la visibilité devient nulle et la neige se met à tomber à gros flocons. Mais la citadelle de Montdauphin, œuvre de Vauban, dans laquelle nous avions notre gîte ce dernier soir nous réservait, sous une épaisse couche de neige, une vision insolite.

Entre autres bons souvenirs : l’ambiance chaleureuse et familiale du gîte des Orres en compagnie d’une Cht’i rigolarde (évidemment !) et, au refuge de la Blanche, Sébastien, un berger de rêve provisoirement reconverti en personnel de gardiennage. Si vous voulez juger par vous-même, allez donc l’été prochain faire un tour dans les alpages du coté de Saint-Véran et cherchez un troupeau de plusieurs centaines de moutons. Il ne sera pas loin…

Jean-Paul


@ Groupe Grimpe et Glisse - c/o Centre LGBT Paris Ile-de-France - 63, rue Beaubourg 75003 PARIS - ggg@grimpeglisse.org

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette