Groupe Grimpe et Glisse - Association LGBT - Ski, snowboard, randonnée, escalade, canyoning...

Accueil du site > Récits des Séjours > Randonnée pedestre dans les Pyrénées

Randonnée pedestre dans les Pyrénées

Organisé par Jean-Paul R, du 28 juin au 6 juillet 2009

Rédigé par Michel D


Randonnée pédestre dans le Parc national d’Aigüestortes i Estany de Sant Maurici

Martine, Jean-Paul, le GO, Francis, Maurice, Michel, Philippe, Rolf et Vincent avions rendez-vous à Fos, localité frontalière sur la Garonne et sur la route du Tour de France qui franchit le col du Portillon pour aller à Bagnères de Luchon. Excellent accueil au Moulin pour le 1er dîner et la 1ère nuit avant de rejoindre le véritable point de départ, un parking au sud d’Artiès, localité du Val d’Aran, où il nous faudra revenir une semaine plus tard, après 8 journées de marche et 7 nuits en refuge.

Baptiser notre groupe « Blanche Neige et les 7 nains » et fredonner la fameuse chanson du retour de la mine fut vite abandonné, Martine acceptait de jouer Blanche Neige. Mais qui pour le rôle de Grincheux ? Le nom de ce parc national espagnol laissait présager de rencontrer beaucoup d’eau, ruisseaux, torrents et lacs. Et de l’eau nous en avons eu ! Orage pratiquement tous les jours ! mais tous les matins : grand beau ! Nous aurions pu skier aussi sur de très vastes névés sur lesquels il est plus facile de marcher que dans la caillasse… Ce massif, bien qu’au sud de la chaine frontalière des Pyrénées, est tout aussi rude : quelques sommets avoisinent ou dépassent 3000m, les vallées sont très encaissées et les sentiers, au franchissement de certains cols (Contraix 2748m) se révèleront très sportifs…tout comme les passages dans les pierriers, le plus souvent des monceaux de rochers de plusieurs tonnes chacun ! et les deux sommets gravis au passage : le Montardo (2833 m) et le pic de Peguera (2983 m) offrant, chaque fois, un superbe panorama circulaire.

Le plus beau des refuges, incontestablement Josep Maria Blanc, la plus belle partie du parcours ? Difficile de choisir ! Peut-être entre les refuges Amitges et Colomers pour les massifs de « rhodo » en fleur au bord d’un ruisseau aux eaux cristallines. Nous n’oublierons pas les innombrables lacs naturels ou de barrages, de toutes dimensions, formes et environnement, tous plus beaux les uns que les autres, certains encore bleuis par la glace, ni la somptueuse cascade de Ratera, ni les 2 sommets remarquables des « Encantats » les bien nommés, ou les 2 aiguilles « d’Amitges » Côté culinaire, s’il ne faut pas être difficile en refuge, nous avons fait une cure de saucisses : avec riz, pâtes, purée de pomme de terre, de poids cassés. Ce régime n’a pas aidé Philippe à se rétablir d’une « gastro » qui l’a contraint à nous quitter au 6ème jour.

Nous avons pensé à nos amis des « Front Runners » et des « Dérailleurs » car le circuit que nous avons parcouru, qui comporte en tout 9 refuges, donne lieu chaque année, fin août, à une compétition pédestre « Carros de Foc » (le record à battre est de 10h20 !) et à une compétition de VTT, fin juin, « Pedals de Foc ». Sport et émotions garantis !

Portfolio


@ Groupe Grimpe et Glisse - c/o Centre LGBT Paris Ile-de-France - 63, rue Beaubourg 75003 PARIS - ggg@grimpeglisse.org

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette