Groupe Grimpe et Glisse - Association LGBT - Ski, snowboard, randonnée, escalade, canyoning...

Accueil du site > Récits des Séjours > Semaine de randonnée en Corse

Semaine de randonnée en Corse

du 16 au 27 août 2010, organisée par Bruno

Rédigé par Bruno N


Pendant quelques jours, il nous a été donné de partager la vie aventureuse de Bruno R., le Winnetou du GR 20, l’albatros de l’Alta Rocca. Que dire de ce furieux classificateur, surnommé à juste titre le Mendeleïev cévenol, à qui l’on doit, entre autres travaux, une classification des cairns « La symbolique phallique du randonneur, de l’Antiquité à nos jours » GGG Editions 1998 et un catalogue très granitique des taffoni « Mon bestiaire en pierre » GGG Editions 2004 ? Rien, si ce n’est qu’il s’était trouvé une nouvelle marotte : compléter et enrichir la nomenclature des BVE, comprenez les Belles Vasques d’Eau. Un objectif titanesque ! A sa mesure …

Ah qu’il avait fière allure notre groupe, ému par ce paysage pastoral mais corse ! Seb le marsouin, un elfe Mutin, Lolito, camomillomane notoire et moi-même. Dans les traces profondes et chargées de sens de notre guide et initiateur, nous avons vaincu les cimes du Capu d’Ortu, remonté le cours du Golo, franchi le furieux Tavo, descendu l’impétueuse Cucaracha (que les autochtones prononcent Purcaraccia), découvert la Cavu enfiévrée et tutoyé les Aiguilles de Bavella !! Ce que certains appellent l’Île de beauté ou le Paradis de l’eau vive, est en fait une terre de mystères et de dangers, une nature dont toutes les scènes sont effrayantes et majestueuses : main à main sur des rochers à travers lesquels le sentier se perd, passages à l’eau sac par-dessus tête, toboggans aquatiques et autres siphons d’eau douce, canyons encaissés et Orezza pas fraîche ; rien ne nous aura arrêté ! Pas même les alligators de vasque et les hordes tonitruantes et affamées de cochons sauvages ! Pas même les tribus psychorigides des montagnes : - Le petit-déjeuner, c’est à 8 h, ni avant ni après !

Au cœur de ces tribulations, un moment d’extase divine : la cuisine de Solange à Piana nous a ravi tandis que Françoise, amazone altière et caustique nous accueillait avec un Cap Corse - Voilà mes beaux gosses ! sic.

Toutes ces épreuves pour quel résultat ? En attendant la publication officielle des travaux du pinzutu des alpages au National Géographic, voici la nouvelle classification GGGniènne des BVE :

Nomenclature d’origine

- B : Boue, point cardinal du topoguide, difficile à retrouver quand il n’a pas plu depuis 3 mois !

- M, Mare, aux Canards à Meudon ou au Diable à Marseille

- BVE, Belle Vasque d’Eau, pour les touristes, les hétéros-métro, les bagnarini (les textiles).

Ajouts

- TBVE, Très Belle Vasque d’Eau, généralement froide, voire très froide car en amont, voire très en amont, pour nous, sculapatri (culs nuls) bienvenus ;

- TTBVE, Très Très belle Vasque d’Eau, glacée, avec ou sans cascade, avec ou sans toboggan, avec ou sans rencontre ;

- SBVE, Si Belles Vasques d’Eau, généralement mentholées, lieux de halte et de repos, de langueur dorée et de soupirs romantiques, de sauts et de cabris pour les elfes ;

- UMVEP, l’Une de Mes Vasques d’Eau Préférées, recueillement obligatoire, minute de silence, génuflexion, baignade interdite pour ne pas troubler le regard ;

- TVE, Tiens, une Vasque d’Eau…, remarque anodine et indifférente après 6 heures de randonnée.

Nous sommes revenus plus riches que jamais de parfums, de paysages, d’impressions et de sensations, forts de ces moments partagés.

A quand la prochaine girandoulette, Ô Imperatore ?

Signé Bruno N, un participant.

Portfolio


@ Groupe Grimpe et Glisse - c/o Centre LGBT Paris Ile-de-France - 63, rue Beaubourg 75003 PARIS - ggg@grimpeglisse.org

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette